Alysia Abbott, Fairyland, Globe

8 commentaires, RSS

  1. Anne-yes

    C’est bien qu’on dise ce que ça a été. Il me semble qu’avec les progrès des thérapies anti sida on a tendance à oublier le danger de cette maladie et les réactions que ça a suscité.

Votre adresse email ne sera pas publiée Required fields are marked *

*